Accueil| Nous contacter |Plan du site
Dernière mise à jour du site : 24 juin 2015

Actualités | RUA | Documents | Historique | Association

Publications / Communiqués

 

Accès rapide Il se passe toujours quelque chose à l’Espace d’Art contemporain Eugene Beaudouin (http://www.espacebeaudouin.com/entreefr.html)

Actualités

15 avril 2015 : Communiqué de presse : Aménagement du quartier Jean Zay d’Antony (92) Un projet de régression sociale, environnementale et culturelle (Lire le communiqué)

Avril 2015 : la municipalité relance la « concertation » sur la base de la scandaleuse convention de juin 2013 dans le secteur Jean Zay : la quasi-totalité de la RUA serait détruite et les logements privés en accession privilégiés sur le site, alors que le terrain est dédié aux étudiants !! Voir site de la ville http://www.ville-antony.fr/reamenagement-quartier-jean-zay . Il faut exiger la réhabilitation des bâtiments existants (A mais aussi D, E et F) et le maintien de 2000 étudiants sur le site, avec un loyer accessible. Nous publierons notre réaction dès que le projet sera public.

26 mars 2015 : Parce qu’elle veut garder la main sur les terrains, la majorité municipale refuse le projet d’OIN (Opération d’Intérêt National) de l’Etat par une motion. A noter que l’OIN est un plan global de « mobilisation pour le logement » mais qui ne donne aucune garantie spécifique pour le logement étudiant (voir projet et intervention de François Meunier)

Mars 2015 : Le bâtiment G (180 T2 de 27 m2) est en cours de démolition ainsi que l’ensemble des salles à côté du bât A ... Une nouvelle « avancée » de la convention signée avec l’Etat en 2013 !!!

CAHB - Résidence Universitaire Jean Zay CAHB - Résidence Universitaire Jean Zay CAHB - Résidence Universitaire Jean Zay CAHB - Résidence Universitaire Jean Zay

1 et 2 : Bâtiment A (en réhabilitation) et morceau du bâtiment D, amputés de ses infrastructures : restaurant universitaire, un foyer d'étudiant avec une très grande salle, un amphithéâtre, plusieurs salles études (GE musiques), une bibliothèque.
Photo 3 : Bât H, 90 T2 de 27m² (180 places) : vidé de ses étudiants, rasé, et le terrain est cédé à la Chartraine.
Photo 4 : Bât G, 180 T2 de 27m² (360 places) : en cours de émolition !

13 février 2015 : la communauté d’agglomération (CAHB) avance enfin sur la réhabilitation du A (délibération 15/6 ) mais fait voter la vente à une maison de retraite privée de 6307 m2 du terrain de la RUA, désaffecté et déclassé à la hussarde dans la même délibération (délibération 15/8) . La CAHB a même convoqué un huissier à deux reprises pour constater que le terrain n’était plus utilisé par les étudiants : évidemment, elle avait détruit le bâtiment et isolé le terrain !!! ( Voir les délibérations et le plan du terrain)

10 février 2015 : CA d’Antony Habitat : les projets sur la RUA utilisés pour « compenser » la casse du logement social ailleurs (Voir information de François Meunier)

5 Décembre 2014 : la CAHB reprend enfin une délibération permettant d’avancer le projet de réhabilitation du bâtiment A, le premier marché public décomposé en 8 lots ( !!) en mars 2014 n’ayant pas abouti... Du temps perdu pour les étudiants, gagné pour retarder le projet. (Voir la délibération)

Novembre 2014 : le CROUS refuse des admissions d’étudiants en T2 alors que la place existe !!! (Témoignage de W.S et MA. B.)

6 Novembre 2014 : Brigitte Gonthier-Maurin sénatrice (groupe CRC) interpelle oralement le gouvernement sur son peu d’ambition en matière de logement social étudiant et en particulier l’absence de suivi du dossier de la Résidence Universitaire.
Le secrétaire d’Etat aux Sports (en l’absence Madame Fioraso en charge de l’enseignement supérieur) confirme que les réalisations sont très en retard sur les besoins (et même sur l’affichage !). Il révèle un nouveau recul : là où le gouvernement affirmait refuser toute démolition avant la réhabilitation du seul bâtiment programmé, il accepte maintenant la démolition immédiate de 180 T2 du fait du « lancement » de cette réhabilitation !!! Cherchez l’erreur en nombre de logements possibles pour les étudiants.
« Ni naïfs ni complaisants » affirme le représentant du gouvernement ... On vous laisse juges ... alors que Madame Fioraso elle-même a fait reporter le comité de suivi « afin que les collectivités (lire Patrick Devedjian président UMP du CG92, Georges Siffredi président UMP de la CAHB et Jean- Yves Sénant, Maire UMP d’Antony NDLR) puissent présenter un calendrier précis », qu’elles auraient dû présenter depuis des mois !!! « L’idée, madame la sénatrice, est qu’une décision définitive soit prise avant la fin de cette année » conclut Th. Braillard. Sans commentaires. (L’Intervention de Brigitte Gonthier-Maurin et la réponse de Thierry Braillard )

16 octobre 2014 : action pour dénoncer le bilan de la CAHB. La communauté d’agglomération présentait son bilan 2013 à ses invité-e-s sur carton d’invitation, un bilan où les démolitions l’emportent de loin à la RUA. Nous l’avons dénoncé en nous adressant à l’entrée aux élu-e-s.Voir données chiffrées et éclairage « pastiche » du bilan ici

CAHB - Résidence Universitaire Jean Zay CAHB - Résidence Universitaire Jean Zay CAHB - Résidence Universitaire Jean Zay CAHB - Résidence Universitaire Jean Zay CAHB - Résidence Universitaire Jean Zay CAHB - Résidence Universitaire Jean Zay

2 juillet 2014 : le Ministre Hamon répond à la lettre que l’AARUA lui a adressée le 13 Mai. Une réponse « a minima » et navrante du Ministre qui révèle le même manque d’ambition pour le logement social étudiant que ses prédécesseurs dans une Région, l’Ile-de-France, où la pénurie est avérée et contribue à faire s’accroître les inégalités sociales à l’Université. Un camouflet pour les idées de Jean Zay. (lire la réponse)

28 Juin 2014 : le Parisien titre sur l’accord de l’UNEF avec la démolition de la RUA suite à un échange avec le syndicat étudiant qui expliquait les raisons pour lesquelles il ne manifesterait pas le 27 Juin (lire l’article).
Un choc pour les défenseurs du maintien de la capacité d’accueil de la RUA.
L’UNEF a fait savoir qu’il y avait eu "un problème de transmission de l’info." Nous publierons toutes les précisions qui nous parviendront.

27 juin 2014 : Conseil communautaire de la CAHB (Communauté d’Agglomération des Hauts de Bièvre)
La majorité vote une décision modifiant son budget de 900 000 € pour pouvoir démolir encore 180 T2 de 27 m2 plutôt que de les réhabiliter !
3 autres délibérations concernent la RUA Voir les délibérations
Les interventions des élus d’opposition qui nous sont parvenues :
- sur l’agrément par l’Etat des conditions de la réhabilitation du bâtiment A et les financements, les choix contestables sont soulignés par François Meunier (lire) et François Rivet (lire)
- sur la convention de financement entre la CAHB et le CROUS François Meunier souligne les conséquences financières de ces mauvais choix pour la CAHB comme pour le CROUS (lire)
- sur la réhabilitation du bâtiment A, la manière de lancer les appels d’offre en micro-lots a conduit à les rendre en partie « infructueux », ce qui risque de retarder l’avancée des travaux. On peut s’interroger sur la volonté de la CAHB d’aller vite pour réhabiliter aujourd’hui !!

21 mai 2014 : Le Parisien : le mobilier de la Cité U vendu à prix d'or (Lire l'article)

19 Mai : mise en vente... : Pendant que les chambres et T2 sont détruits et que les étudiants les moins riches galèrent, certains « anonymes » se font BEAUCOUP d’argent sur le mobilier d’origine de la RUA qui avait été conçu par les plus grands... (Voir document)

17 mai 2014 : le Parisien annonce la mobilisation contre les démolitions à la Cité (Lire l'article)

16 mai 2014, 21 heures : Inouï, les élus d’opposition interdits de parole par le Président de la CAHB
le conseil communautaire a pris une tournure particulière à propos de la Résidence Universitaire d’Antony, puisque son Président UMP Georges Siffredi (par ailleurs Maire de Châtenay-Malabry) a refusé que François Meunier Front de Gauche et Annie-Laure Hagel EELV interviennent sur le sujet.
Parole coupée avec mépris au bout de 2 phrases contre les deux élus avec des propos tels que “vous n’allez pas revenir encore une fois sur le sujet” ou “c’est moi qui accorde la parole ou la refuse”.
Protestation de l’ensemble des élus de l’opposition devant une telle attitude : un nouveau conseil communautaire (il a été élu en même temps que les élections municipales en Mars dernier) doit débattre d’un dossier si sensible, la délibération impliquant une nouvelle démolition (180 T2 de 27 m2 de la résidence Jean Zay) . Devant la censure imposée par le Président les 6 élus d’opposition ont quitté le conseil.

Les interventions interdites, censurées par l’arbitraire de Georges Siffredi :
- Intervention de François Meunier pour le Front de Gauche (Lire l'intervention)
- Intervention d'Annie-Laure Hagel pour le groupe « Agir dans les Hauts de Bièvre (Lire l'intervention)

16 mai 2014, 19h30, conseil communautaire à la mairie de Châtenay-Malabry.
L’AARUA distribue une lettre ouverte à tous conseillers communautaires à l’entrée du Conseil.(Lire la lettre ouverte)

Mobilisation des étudiants (UNEF, MJS...) et de l’AARUA avec les élus contre la « délibération de démolition » devant la Mairie de Châtenay-Malabry où a lieu le conseil :
CAHB - Résidence Universitaire Jean Zay CAHB - Résidence Universitaire Jean Zay CAHB - Résidence Universitaire Jean Zay CAHB - Résidence Universitaire Jean Zay CAHB - Résidence Universitaire Jean Zay CAHB - Résidence Universitaire Jean Zay CAHB - Résidence Universitaire Jean Zay CAHB - Résidence Universitaire Jean Zay

15 mai 2014 : Communiqué du MJS (Lire le communiqué)

13 mai 2014 : l’AARUA alerte le nouveau ministre en charge de l’Éducation nationale, de l'Enseignement Supérieur et de la Recherche (Benoît Hamon) (Lire la lettre)

10 mai 2014 : la communauté d’agglomération annonce une nouvelle délibération de démolition sans qu’aucune reconstruction/réhabilitation ait démarré à la RUA (Lire le texte)

CE QU’EVOQUE POUR NOUS L’ENTREE DE JEAN ZAY AU PANTHEON
Mars 2014

Le transfert des cendres de Jean Zay au Panthéon, en même temps que celles de trois autres figures de la résistance aux nazis, est une reconnaissance souhaitée de longue date par tous ceux qui connaissent son parcours. Même si le nom de Jean Zay a été attribué à nombre d’établissements scolaires ou de rues, beaucoup ignorent encore trop souvent le militant et son rôle majeur en tant que ministre de l’Education nationale et des Beaux Arts dans le gouvernement du Front Populaire, avant son assassinat par des miliciens français.

En 1936, est créé le Comité Supérieur des Œuvres en faveur de la jeunesse scolaire et universitaire. Le Ministre de l’Education d’alors prépare un projet d’organisation de structure des œuvres universitaires, mais après la déclaration de guerre et l’occupation, la Gestapo y met fin, comme le rappelle Jean Pierre Guyet, vice Président du Centre National des Œuvres Universitaires en 2005, au moment de la célébration du 50è anniversaire du CNOUS. Jean Zay, qui aura engagé toutes ses forces contre les partisans de la soumission à Hitler, sera arrêté puis lâchement abattu.

Le choix d’appeler Jean Zay la Résidence Universitaire construite au début des années 50 à Antony n’est donc pas neutre. Nous qui connaissons et défendons cette résidence universitaire à Antony, qui agissons pour que cet espace, donné aux étudiants après la guerre dans un souci de justice sociale, ne devienne pas un terrain de plus cédé à la spéculation immobilière à Antony, souhaitons vivement que l’hommage rendu à Jean Zay soit l’occasion d’un réveil de celles et ceux qui, au gouvernement et ailleurs, n’ont pas pris en compte la dimension à la fois symbolique et sociale de cette résidence. Les projets de Jean Zay doivent être respectés, sa détermination à ouvrir les études à toutes et tous grâce à la création des bourses par exemple et à la prolongation de l’école obligatoire. Malgré des progrès, l’accès aux études longues n’est toujours pas égalitaire en ce début de 21ème siècle et son combat reste d’actualité.

C’est pourquoi il est inacceptable qu’en dépit de nos actions et des victoires des défenseurs de la RU Jean Zay, celle-ci soit en grande partie détruite avec ses équipements, elle qui a accueilli au fil des années tant de jeunes français ou étrangers qui n’auraient pu avoir ailleurs de meilleures conditions de travail. Il est inacceptable que ce lieu unique par ses choix architecturaux et sociaux disparaisse alors même que la crise économique frappe les plus démunis et conduit en France et ailleurs à un recul du nombre et de la proportion d’étudiants issus de milieux populaires. Ce qui sera réhabilité ou reconstruit ne correspondra plus aux besoins des étudiants les moins aisés, que ce soit en terme de nombre de places, de loyer ou d’équipement.

Nous nous réjouissons de voir des grandes personnalités de notre histoire, femmes et hommes, honoré(e)s comme il se doit et nous poursuivrons notre appel à toutes et tous pour que leur engagement et leurs choix soient respectés.
_________________________________

En 2010 l’association « les Amis de Jean Zay » présidée par Antoine Prost et au bureau de laquelle participent les 2 filles de Jean Zay, nous faisait parvenir un message de soutien aux actions pour la défense de la RUA qui se terminait ainsi :

(...) Pour rendre cette destruction moins inacceptable, le conseil général des Hauts de Seine promet en contrepartie la construction de chambres ailleurs dans le département. Mais il ne s’agit que de projets et on connait les délais de ces opérations. Tant mieux si certaines d’entre elles se concrétisent. Mais, compte tenu de la pénurie du logement social étudiant dans notre région, il ne faut pas détruire puis compenser : il faut réhabiliter tous les logements existants aujourd’hui à Antony et ajouter ailleurs de nouvelles chambres à un parc notoirement insuffisant.

C’est une des conditions du développement universitaire de l’Ile de France et d’une plus grande égalité face aux études supérieures – deux objectifs auxquels le grand ministre de l’Education nationale du Front Populaire que fut Jean Zay était tellement attaché. L'association des Amis de Jean Zay 21 juin 2010
(Intégralité du texte sur notre site à la date de juin 2010 : déroulant de la page d’accueil)


18 octobre 2013 : La Région Ile de France vote le nouveau SDRIF (Schéma directeur de la Région ile de France) qui s’appliquera jusqu’en 2030, avec des « suivis » prévus tous les 5 ans. L’AARUA avait participé à l’enquête publique (voir 3 Mai ci-dessous). Pascale Le Néouannic, conseillère régionale, informe les Amis de La RUA et nous transmet le nouvel amendement qu’elle a proposé pour défendre le logement social étudiant et la Résidence Jean Zay à cette étape. (voir courrier et amendement)

11 octobre 2013 : A leur tour les élus de droite de la Communauté d’Agglomération des Hauts de Bièvre entérinent la convention du 28 Juin. Les élus de gauche dénoncent une nouvelle fois le gâchis et votent contre (voir intervention de Pierre Rufat)

5 octobre 2013 : 91 logements étudiants de 27 m2 (prévus pour loger 2 étudiants, couples ou non)réduits à un petit tas... et un beau terrain dégagé de tout étudiant issu de milieu populaire...
Bâtiment H - Résidence Universitaire Jean Zay Bâtiment H - Résidence Universitaire Jean Zay Bâtiment H - Résidence Universitaire Jean Zay

4 octobre 2013 : le manque de logements étudiants et la RUA toujours à l’ordre du jour. RFI en parle à nos « 7 milliards de voisins »
http://www.rfi.fr/emission/20131004-1-rentree-etudiante-le-casse-tete-logement
(NB : Erratum dans le commentaire : le bâtiment G c’est 180 T2 donc 360 étudiants privés de logements)

26 septembre : Tous les élus de droite de la Ville d’Antony approuvent la (mauvaise) convention signée le 28 Juin entre l’Etat, le Conseil général des Hauts-de-Seine, la Communauté d’agglomération des Hauts de Bièvre et la Ville d’Antony. Tous les élus de gauche de l’opposition ont voté contre. (voir l’intervention de Françoise Colmez)

Septembre 2013 : au crépuscule ... Pendant que les étudiants galèrent pour se loger, la démolition du bâtiment H entre dans sa phase terminale, on arrache tout ...

Juillet 2013 : “RUA : le transfert relance les démolitions”, article paru dans la lettre de Brigitte Gonthier-Maurin, Sénatrice des Hauts-de-Seine du groupe “Communiste, Républicain et Citoyen”(Lire l'article)

12 juillet 2013 : « Arrêté de transfert ou arrêté de démolition ? »
Bâtiment H - Résidence Universitaire Jean Zay Bâtiment H - Résidence Universitaire Jean Zay Bâtiment H côté rue                                                                        Bâtiment H côté cour

11 juillet 2013 : Le Parisien « l’accord sur la Cité fait toujours des remous » (Lire l'article)

10 juillet 2013 :
Bâtiment H - Résidence Universitaire Jean Zay Bâtiment H - Résidence Universitaire Jean Zay Bâtiment H côté rue                                                                       Bâtiment H côté cour

8 juillet 2013 : La (mauvaise) convention signée le 28 Juin [voir texte ci-dessous 29 Juin] n'avait jusqu'ici été « ratifiée » par aucune collectivité territoriale. P. Devedjian l’a présentée à la Commission Permanente du Conseil Général. Résultats du vote :
- l'UMP a voté pour
- le groupe communiste et citoyen et le conseiller général EELV ont voté contre, en cohérence avec toutes les luttes menées.
- le groupe socialiste a annoncé qu'il regrettait l’accord et voulait donner la priorité au logement social étudiant » mais n’a pas pris part au vote. (Lire le communiqué de Pascal BUCHET)

04 juillet 2013 : Le Parisien : " la démolition du bâtiment H perturbée " (Lire l'article)

04 juillet 2013 : Francebleu : « Mobilisation autour de la cité U d'Antony (92) » (Lire et écouter)

03 juillet 2013 : L'humanité.fr (en ligne) : " A la résidence Jean-Zay d’Antony, les étudiants ne s’avouent pas vaincus " (Lire l'article)

03 juillet 2013 : "Il y urgence pour le logement étudiant" un communiqué de la Ligue des Droits de l’Homme (Lire le communiqué)

03 juillet 2013 : Le Parisien : « Grosse colère contre la reprise des démolitions » (Lire l'article)

Photo 1 à 4 : la démolition continuait mais étudiants et autres défenseurs d la RUA ont fait arrêter les engins
Photo 5 : On marque l’arrêt de la casse
Photo 6 : on s’installe ...
Photo 7 : Le soutien des élus à la défense du logement étudiant : on reconnaît Philippe Kaltenbach sénateur socialiste , Pascale Le Néouannic, conseillère régionale Front de Gauche et François Meunier conseiller municipal Front de Gauche
Photo 8 : on ne lâche rien !!

03 juillet 2013 : Communiqué : Résidence Universitaire d’Antony, réaction de la Région Ile-de-France (Lire le communiqué)

03 juillet 2013 : Communiqué de presse de François Rivet tête de liste de l’union pour les municipales d’Antony en 2014, rassemblant Citoyens à Antony, Défi pour Antony, EELV, le PRG et le PS. (Lire le communiqué)

03 juillet 2013 : «Les grues déjà en action pour de nouvelles démolitions » Communiqué de presse de Brigitte Gonthier Maurin sénatrice (CRC) (des Hauts de Seine (Lire le communiqué)

02 juillet 2013 : Les conclusions du rapporteur public de la Cour Administrative d’Appel : rejet au fond de l’appel de la CAHB (audience le 4 Juillet) (Lire le document)

02 juillet 2013 : Antony : une centaine de résidents s’opposent à la destruction de leur cité-U » Communiqué de presse de l’UNEF (Lire le document)

02 juillet 2013 : « Scandaleux : L’État et Patrick Devedjian chassent les étudiant-e-s de la résidence universitaire Jean-Zay d’Antony » Communiqué de presse des groupes “communiste et citoyen” au conseil général des Hauts-de-Seine et “PCF-Front de Gauche-GU-AC” au conseil régional (Lire le communiqué)

02 juillet 2013 :

Après la convention du 28 juin, les casseurs déjà sur site.
Après la convention du 28 juin, les casseurs déjà sur le site

Premières réactions, nouvelles mobilisations.
Premières réactions, nouvelles mobilisations.

01 juillet 2013 : Communiqué « La Résidence universitaire d’Antony cédée à la Communauté d’agglomération des Hauts-de-Seine » : CP des élu-e-s EELV du Conseil régional (Lire le communiqué)

01 juillet 2013 : Communiqué de presse de Brigitte Gonthier-Maurin, sénatrice des Hauts-de-Seine (groupe CRC) : " Un accord qui ne répond pas à l‘urgence des besoins en logement social étudiant " (Lire le communiqué)

01 juillet 2013 : Le texte de l’arrêté préfectoral qui cède de nouveau les bâtiments et les 10 Ha de terrains de la Résidence Universitaire Jean Zay à la CAHB (voir le texte)

30 juin 2013 : Communiqué du Groupe Europe Ecologie Les Verts des Hauts-de-Seine : Résidence Universitaire d’Antony, la jeunesse passera après ! (Lire le communiqué)

29 juin 2013 :

28 juin : le Ministère signe un (mauvais) accord avec la CAHB !

21 juin 2013 : échange au Sénat entre Brigitte Gonthier-Maurin (sénatrice communiste) et la Ministre Geneviève Fioraso (Lire l'échange).

14 juin 2013 : Salué par des membres de l’AARUA à l’occasion de l’AG et entendu sur France Bleu : "Des épiceries solidaires pour les étudiants" (Lire l'article).

12 juin : La commission culture, éducation et communication du Sénat émet (après débat) un avis favorable à l’amendement déposé (le 6 Juin) par Ph. Kaltenbach (lire l’échange)

Après l’assemblée Générale de l’AARUA, deux articles dans le Parisien :

6 juin : Ph. Kaltenbach, sénateur socialiste, dépose un amendement au Sénat au nom du groupe socialiste et apparentés pour supprimer dans la loi l’alinea permettant le transfert de logements étudiants (lire l’amendement)

03 juin 2013 : Suite à une ordonnance du tribunal de Cergy Pontoise annoncée fin Mai , Brigitte Gonthier-Maurin, sénatrice du groupe Communiste, Républicain et Citoyen intervient en urgence auprès de la ministre de l’Enseignement Supérieur (Lire le courrier).

Enquête publique SDRIF(jusqu’au 14 mai)

03 mai 2013 : L'AARUA s’adresse au Président de la commission d´enquête pour la révision du SDRIF (Schéma Directeur pour la Région Ile-d France) afin que soit précisée la destination des terrains de la résidence universitaire Jean Zay d’Antony. (Lire le courrier).

25 avril 2013 : Publication document : 20 vérités et contrevérités sur la Résidence Universitaire d'Antony Télécharger et lire le document

28 mars 2013 : Le Conseil d’administration du CROUS de Versailles a voté une motion demandant au Ministère que la RUA soit confirmée comme propriété du CROUS et entièrement réhabilitée (12 voix pour, 3 abstentions et 1 seul vote contre celui de la CAHB représentée par Sophie Devedjian) voir la motion

26 mars 2013 : Philippe Kaltenbach, sénateur PS des Hauts de Seine, interroge la ministre de l’enseignement supérieur (voir question et réponse)

28 mars 2013 : Cité universitaire : la ministre de l'enseignement Supérieur s'en mèle (voir article le Parisien)

24 mars 2013 : Les élus de tous les groupes d’opposition au Conseil Municipal d’Antony demandent à la ministre de l’Enseignement Supérieur d’agir d’urgence pour éviter le démantèlement de la RUA (Lire le courrier)

21 mars 2013 : Mobilisation pour accélérer la réhabilitation de la RUA. La presse en parle (voir article le Parisien)

14 février 2013 : une première bonne nouvelle depuis Mai 2012 transmise par notre avocate :
la Cour administrative d'Appel de Versailles a fait savoir que le ministère de l’Intérieur s’est désisté début février de son appel… mais tout n’est pas réglé car la CAHB maintient le sien et a multiplié les recours. De plus, nous n'avons pas encore le contenu des projets du Ministère de l'Enseignement Supérieur.

24 janvier 2013 - L’AARUA s’adresse à Madame La Ministre de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche pour demander que des dispositions concrètes sont engagées au plus vite pour la réhabilitation de la RUA.(Lire le courrier ici)

31 janvier 2013 : le ministre de l’Intérieur Manuel Vals répond enfin aux demandes répétées des élu-e-s pour qu’il retire son appel contre la décision du Tribunal Administratif voir courrier (Lire le courrier ici)



Election législative partielle - 9 et 16 décembre 2012 :
Deux candidats de gauche sont venus rencontrer les étudiants pour échanger sur l’avenir de la RUA, à l’initiative de l’UNEF. Un dossier clé quand on veut battre les positions destructrices de Patrick Devedjian, député sortant, contraint à se représenter après l’annulation de son élection. Les informations et les prises de position des 2 candidats en cliquant sur les liens ci-dessous :

5 décembre - Pascale Le Néouannic Lien vers le blog
3 décembre - Julien Landfried Lien vers le blog

12 novembre : Brigitte Gonthier Morin sénatrice communiste des Hauts de Seine (groupe CRC) s’adresse au Ministre de l’Intérieur Manuel Valls (voir la lettre) et à la Ministre de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Geneviève Fioraso (voir la lettre)

1er novembre 2012 : Philippe Kaltenbach, sénateur PS des Hauts de Seine, a adressé une question orale à la Ministre de l’Enseignement Supérieur et de la recherche (publiée au Journal Officiel du 01/11/2012) Lire le texte

23 octobre 2012 : le sénateur André Gattolin d’Europe-Ecologie-les-Verts (92) soutient nos demandes et s’adresse à Madame la Ministre de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche. Lire la lettre

13 octobre 2012 : l’AARUA tient son AG. Information est donnée de deux recours en appel enregistrés le 13 Juillet dont l’AARUA a eu connaissance le 6 octobre : recours de la Communauté d’Agglomération (CAHB) attendu mais aussi du Ministère de l’Intérieur (inattendu !) contre le jugement du TA de Versailles du 10 Mai 2012 (voir plus bas) qui a donné raison à l’AARUA et aux élus locaux d’opposition et annulé l’arrêté de transfert de la RUA du CROUS à la CAHB!!

  • Recours CAHB
  • Recours Ministre de l'Intérieur
  • Samedi 13 octobre 2012 : des élus socialistes, Front de Gauche et Verts ont exprimé leur solidarité avec l’AARUA et doivent intervenir auprès du Ministre de l’Intérieur pour qu’il retire son recours.

    Sur la photo on reconnaît, aux côtés de Marie Jo Ehrhard-Weil présidente de l’AARUA, P. Kaltenbach sénateur PS, P. Buchet conseiller général PS, P. Le Néouannic, Conseillère régionale PG/Front de gauche, M. Charrier conseillère municipale PS, F. Meunier conseiller municipal PCF/Front de gauche. Etaient aussi présents F. Feuillade et M. Buzelin, conseillers municipaux EE-Les Verts, P. Rufat, MRG et F. Colmez, Défi.

    11 Octobre 2012 : Le groupe communiste et citoyen du Conseil Général des Hauts de Seine s’est adressé au Ministre de l’Intérieur pour lui demander de retirer son recours (lire la lettre)

    10 octobre 2012 : L’AARUA s’adresse aux résident(e)s de la RUA en leur distribuant une information par laquelle elle rappelle les projets de démolition, la situation actuelle sur le plan juridique et republie une synthèse des résultats de l’enquête menée auprès des résidents au printemps dernier. Lire le tract

    Septembre-Octobre 2012 : Dans le numéro 56 d’Archistorm, revue d’archi, un dossier sur la RUA. Une ou deux petites erreurs de détail, mais une réflexion bien intéressante, qui souligne remarquablement l’histoire et les enjeux du dossier « Jean Zay »… Cliquer pour ouvrir le dossier

    15 et 16 Septembre 2012 : L’AARUA investit tous les terrains où il est possible de se faire entendre afin que soit donné un avenir à la résidence Universitaire Jean Zay : Ici, à la Fête de l’Humanité le 15 et 16 Septembre, accueillis par les communistes d’Antony, des membres de l’AARUA se sont relayés pour rencontrer, échanger, informer, et distribuer des informations demandant la réhabilitation de toute la RUA. Soutien quasi unanime. Cliquer pour lire le document distribué.

    26 Août 2012 : un reportage de BFMTV qui met en évidence le besoin que soient maintenus (avec les réhabilitations nécessaires) toutes les chambres et les T2 de la résidence Universitaire Jean Zay. Les décisions de la Ministre de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche en lien avec le CNOUS et le CROUS de Versailles ne peuvent qu’aller dans ce sens.

    12 mai 2012 : Article dans Le Parisien> La bataille pour la cité U continue

    19 mai 2012 : Article dans Le Monde > Le projet de démolition-réhabilitation de la cité U d'Antony de nouveau bloqué

    14 mai 2012 : Courrier d'élu > Lettre de Madame Catherine MARGATE à l'attention du Président du Conseil Général (92)

    13 mai 2012 : Tract AARUA > On a gagné : justice est enfin rendue !!! Le Tribunal Administratif de Versailles donne raison aux défenseurs de la Résidence Universitaire Jean Zay à Antony

    Premières réactions :

    12 mai 2012 : Article dans le Parisien > Coup de théâtre pour la cité U d'Antony

    10 mai 2012 : Communiqué de presse de Pascale Le Néouannic, conseillère régionale > RUA : Les juges sanctionnent les manœuvres de l’UMP

    10 mai 2012 : Communiqué de presse de Fabien Feuillade et Denis Peschanski > Résidence Universitaire d'Antony, Coup de tonnerre judiciare

    10 mai 2012 : Communiqué de l'AFP > Cité U d'Antony : la justice annule l'arrêté de transfert de propriété (association)


    Communiqué de presse des Amis de La Résidence Universitaire d’Antony (AARUA)
    (10 Mai 2012)

    Le Tribunal Administratif de Versailles donne raison aux défenseurs de la Résidence Universitaire Jean Zay à Antony

    Aujourd'hui, 10 mai 2012, Le tribunal administratif de Versailles a annulé d'une part "l'arrêté du 9 janvier 2009 du préfet des Hauts-de-Seine portant transfert de biens appartenant à l'Etat ou à un établissement public et affectés au logement des étudiants, constitués de la résidence universitaire Vincent Fayo à Châtenay-Malabry et de la résidence universitaire Jean Zay à Antony à la Communauté d'agglomération des Hauts-de-Bièvre", d'autre part « la délibération n° 09/93 du conseil communautaire de la Communauté d'agglomération des Hauts-de-Bièvre en date du 9 octobre 2009, portant approbation du protocole d'accord relatif à la réhabilitation et au redéploiement des résidences universitaires Jean Zay à Antony et Vincent Fayo à Châtenay-Malabry ».
    Le projet de démantèlement initié par la Communauté d'Agglomération sur la forte incitation du Président du Conseil général est donc à ce jour remis en cause.

    Contacts
    Maya Meurice-Labbé (presse)
    0670526941
    Marie Jo Ehrhard-Weill (présidente)
    0688117196
    Mail : amis.rua @ hotmail.fr
    Le site de l’AARUA : http://amisrua.antony.free.fr


    - Jugement du Tribunal Administratif de Versailles (10 mai 2012) annulant l’arrêté de transfert signé par le Préfet des Hauts de Seine en Janvier 2009

    - Jugement du Tribunal Administratif de Versailles (10 mai 2012) annulant la délibération du 9 octobre 2009 de la Communauté d’Agglomération des Hauts de Bièvre

    22 avril 2012 : Communiqué de l'UNEF > 91 étudiants privés de logement à Antony

    Réponses des candidats à l’élection présidentielle 2012 à nos questions sur le logement étudiant

    L’AARUA a interrogé les candidat-e-s à l’élection présidentielle sur leur manière de concevoir le logement social étudiant et en particulier l’avenir de la Résidence Universitaire Jean Zay d’Antony, la plus grande résidence de France, au Sud de Paris, dans une Région où le manque de logement étudiant est criant. Le questionnaire … (Lire le questionnaire)

    Vous trouverez ci-dessous les documents qu’ils nous ont adressés. Seuls Jean-Luc Mélenchon (Front de Gauche) et Philippe Poutou (NPA) ont répondu précisément aux questions que nous leur posions, en faisant des choix semblables. Ils ont tous deux ajouté un commentaire général donnant des pistes pour le logement social étudiant, Jean Luc Mélenchon insistant dans son commentaire sur l’histoire et le rôle du logement social dans la démocratisation de l’enseignement supérieur. Leurs réponses complètes sont en ligne. Nicolas Dupont-Aignan (Debout la République) nous a adressé sa position d’ensemble sur le logement dont le logement étudiant sans répondre à nos questions (en ligne) et Jacques Cheminade son programme par courrier en nous demandant de nous reporter à son site et en s’excusant de n’avoir pas le temps nous répondre précisément.

    Les réponses des autres candidats ne nous étaient pas parvenues vendredi 20 Avril à 22H.

    - La réponse de Jean-Luc Mélenchon
    - La réponse de Philippe Poutou
    - La réponse de Nicolas Dupont-Aignan
    - La réponse de Jacques Cheminade

    18 avril 2012 : COMMUNIQUE : Nouvelle attaque contre le logement social étudiant à Antony

    02 avril 2012 : Article dans Antony Hebdo > Quartier Jean Zay : Concertation ? Le Mépris !!

    28 mars 2012 : Article dans L'Humanité > Sauvons la cité universitaire d'Antony

    24 mars 2012 : Article dans Le Parisien > Dialogue de sourds autour du quartier Jean Zay

    23 mars 2012 : Article dans Antony Hebdo > Des propositions d'avenir pour le quartier Jean Zay

    22 mars 2012 : Blog Megalopolismag > Pierre Aïoutz, le « contre-architecte »

    22 mars 2012 : Article dans Le Parisien > Deux visions pour le quartier Jean Zay

    DOSSIER : AXES DU PROJET PROPOSE AU DEBAT PAR l'AARUA POUR L'AVENIR DU QUARTIER JEAN ZAY

    - Plan du Contre-projet
    - Grands axes d’un contre-projet pour la R.U.A. et le quartier Jean Zay
    - Réunion publique : Quel avenir pour le quartier Jean Zay

    - Analyse et commentaire des réponses au questionnaire des Amis de l’AARUA :
    Quel avenir pour la Résidence universitaire d’Antony ?

    - Télécharger la version en format PDF
    - Télécharger la présentation en format PPS.


    D’autres videos de la RUA sur un blog sympa Cliquez ici : http://residencejeanzayantony.blogspot.fr

    02 mars 2012 : Antony Hebdo : "Le manque cruel de logements sociaux devrait être la préocupation de l'Etat" Devant les menaces qui continuent de planer sur de nouveaux bâtiments de la Résidence Universitaire Jean Zay, nous avons invité Marie-Jo Ehrhard-Weil, la Présidente de l’ AARUA (Association des Amis de la Résidence Universitaire d’Antony) à faire le point sur les derniers événements concernant la RUA et il semble qu’il y en ait, tant du point de vue juridique que sur les alternatives possibles.

    29 février 2012 : Article le Parisien. Les défenseurs de la cité U dénoncent le manque de dialogue.

    07 février 2012 : Publication "Pendant la concertation, arrêtez la casse !!!"
    L’AARUA publie un document qui dénonce la volonté de la Communauté d’agglomération (CAHB) de continuer la destruction de bâtiments de la Résidence Universitaire Jean Zay pendant que la Ville d’Antony (en grande partie les mêmes) fait mine, dans la plus grande discrétion, de mener une concertation.
    L’association avance que d’autres projets sont possibles, dans l’intérêt des étudiants et de la Ville, que la réduction de moitié de la capacité d’accueil en chassant les étudiants pour dégager des terrains acquis gratuitement par la CAHB en vue d’opérations privées.
    Nous vous appelons à le faire savoir dans le cadre de la « concertation » (voir site de la Ville d’Antony)


    14 octobre 2011. Au conseil municipal: Des étudiants à qui on a interdit la parole, une droite fermée, brutale envers les jeunes qui avance à marche forcée sous la houlette de Madame Devedjian. Il faut dénoncer le massacre et la caricature de concertation.

    Pourtant, face à une délibération qui prévoit des modalités à minima de concertation sur un projet dont les objectifs sont bouclés (voir délibération et plan), les élus de l’opposition ont présenté un travail sérieux et argumenté afin que la concertation affichée ait un sens et que les projets évoluent. Nous publions leurs interventions :

    - Fabien Feuillade (EE-Les Verts, Antony Plus)
    - François Meunier (PCF, Union Pour Antony)
    - François Rivet (PS, Union pour Antony)

    Septembre 2011. Des données chiffrées calculées par les élus régionaux.
    Pascale Le Néouannic, conseillère Régionale et conseillère Municipale à Antony (Parti de Gauche, groupe Union pour Antony)
    nous a transmis l’état des lieux établi en septembre 2011 par la Région Ile de France sur le logement étudiant la Résidence universitaire Jean Zay avec quelques éclairages.

    17 et 18 septembre 2011. Tract/soutien : Il faut changer de projet ! Des membres de l’AARUA étaient présents à la fête de L’Humanité avec des panneaux d’actualité sur l’avenir de la RUA.

    Juillet 2011. Le bâtiment H de la Résidence Universitaire Jean Zay avec ses 91 T2 de 27m², (soit 182 lits) a été muré, et son permis de démolition a été délivré.
      


    Juillet 2011. Réactions des membres de l’AARUA aux projets de l'Atelier Jean Nouvel

    - Document 1 : Réflexions premières sur l’étude de faisabilité urbaine commandée à l’Atelier Jean Nouvel pour les terrains par la Ville d’Antony sur le périmètre de la résidence universitaire Jean Zay d’Antony

    - Document 2 : Etude comparée : la « cité jardin » de la Résidence Universitaire d’Antony & le projet Mairie Antony/Atelier Jean Nouvel

    Le Parisien du 27 Juin confirme : « Pour les étudiants, la course folle au logement »

    24 juin 2011 : Article dans Le Parisien La cité u entame sa mue avec Jean Nouvel

    24 juin 2011 : Lettre ouverte à Mesdames et Messieurs les élus de la CAHB (Communauté d'Agglomération des Hauts de Bièvre), décideurs de l’avenir de la Résidence Universitaire Jean Zay d’Antony

    22 juin 2011, COMMUNIQUE AARUA : Encore des destructions au programme à Antony

    20 juin 2011 : Article Le Parisien : Jean Nouvel s'interesse à la cité u

    18 juin 2011 : Communiqué de l'AFP : Cité U d'Antony : une association demande plus de logements étudiants Alors que les travaux de démolition d'une partie de la Cité U Jean Zay d'Antony, l'une des plus grandes d'Europe, ont été lancés il y a près d'un an, une association réclame que "la capacité d'accueil soit maintenue" et qu'une "véritable concertation" s'impose.La résidence universitaire Jean Zay, qui offrait 2.100 logements, "doit maintenir ...

    Lettre ouverte à Mesdames et Messieurs les décideurs de l’avenir de la Résidence Universitaire Jean Zay d’Antony (Elus et membres de l’Atelier Jean Nouvel) 17 juin 2011


    18 juin 2011 : l’Assemblée générale de l’AARUA (réservée à ses membres de 11H à 12H30) sera suivie d’un pot/ buffet ouvert à tous de 12H45 à 15H. Nous contacter pour plus d’infos : amis.rua @hotmail.fr

    17 juin 2011 : l’Atelier Jean Nouvel doit présenter son projet d’aménagement du périmètre Jean Zay » au Conseil municipal d’Antony (ouvert au public) . Jean Nouvel aurait aussi remporté l’appel d’offres pour la réhabilitation du bâtiment A.

    Mai 2011 : nous apprenons que l’Atelier Jean Nouvel, sera l’aménageur du « périmètre Jean Zay ». Le célèbre architecte a donc entre les mains le sort de la RUA et l’aménagement de ce périmètre exceptionnel, en bordure du parc de Sceaux.

    06 avril 2011 - ENQUETTE IPSOS : Les étudiants ont de plus en plus de mal à se loger
    L'enquête réalisée par Ipsos pour le Ministère de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche montre que si la situation des étudiants tend à s'améliorer dans de nombreux domaines, le logement reste un problème majeur. Confronté à des difficultés multiples (montant des loyers, insuffisance de logements disponibles, cautions), plus d'un étudiant sur trois vit aujourd'hui chez ses parents.

    Mars 2011 : élections cantonales, cap sur la réduction maintenu pour la RUA
    Les deux responsables politiques à l’origine du projet de destruction de la moitié au moins du site étaient candidats UMP. Patrick Devedjian a été réélu de justesse sur le canton Bourg-La reine Antony-Nord, (mais réélu…) et Georges Siffredi (l’actuel Président de la Communauté d’Agglomération « propriétaire » de la RUA) a réussi à battre la conseillère générale sortante socialiste Michèle Canet à Chatenay Malabry. Cela ne va pas faciliter notre tâche. A suivre »

    9 février 2011 : l’AARUA participe à une "Opération Carton rouge" à l’initiative de la CNL (confédération Nationale du Logement) pour interpeller P. Devedjian, candidat à sa réélection aux élections cantonales sur la situation du logement social à Antony. P. Devedjian ne viendra pas…
    Lien des photos et textes

    1er février 2011 : Conseil d’Administration du Crous de Versailles. Pascale Le Néouannic, Conseillère régionale, suppléante au CA du CROUS, remplaçait Benoit Marquaille, titulaire, empêché. Compte rendu à disposition sur demande.

    Avez-vous renouvelé votre adhésion pour 2011 ? Cliquez ici pour le télécharger votre bulletin

    Mise en ligne du second volume du mémoire de Gwenaëlle BORDET-KERHARO, sur La Résidence Universitaire "Jean Zay" d'Antony, de 1945 à 2003. Cliquez ici pour lire

    Calendrier RUA 2011



    Il reste encore quelques calendriers pour les retadaires et les collectionneurs. Vous pouvez faire votre demande en vous adressant à un membre de l’AARUA ou du collectif (par e-mail amis.rua @ hotmail.fr)








    Novembre 2010 : Réactions au discours de P. Devedjian (première pierre Annapurna 17/09/2010)

    25 octobre 2010 : Article Le Parisien > Les Amis de la RUA à l'amende

    23 octobre 2010 : Communiqué : la volonté d’étouffer la contestation

    21 Octobre : Lettre de Jean Paul Huchon à la CAHB. Sans réponse depuis leur rencontre du 6 Septembre, Jean Paul Huchon, Président de la Région Ile de France rappelle la position de la Région et interroge (dans un courrier identique) Patrick Devedjian, Président du Conseil Général du 92 et G.Siffredi, Président de la CAHB, sur l’évolution de leurs projets concernant la RUA.

    15 octobre 2010 : Réunion du Conseil de la Communauté d’agglomération de la CAHB : les conseillers d’opposition analysent le projet de réhabilitation du bâtiment A de la RUA et concluent qu’ils ne peuvent le soutenir.


    Journée Européenne du patrimoine : patrimoine en démolition !

    20 septembre 2010 : L'humanité > Résistance à la cité U d'Antony Pensée par l'architecte Eugène Beaudouin, la résidence universitaire Jean-Zay, qui a vu la destruction du bâtiment C et de ses 548 chambres, représentait...

    18 septembre 2010 : Journée Européenne du Patrimoine. RUA Patrimoine en démolition Eugène Beaudouin (Grand Prix de Rome 1928), Serge Mouille, Charlotte Perriand, Jean Prouvé, Jean Zay… Les grands Hommes qui ont construit l’histoire de cette résidence étudiante unique en France.... Rendez vous le samedi 18 septembre à 15h00 au 25 avenue Gallieni (bâtiment C) ; visite guidée architecturale des bâtiments encore debout...


    16 septembre 2010 : Communiqué d'un Conseillère Générale des Hauts-de-Seine, Nadine Garcia. Logement étudiant : Une politique d’éviction des étudiants les plus modestes Le président du Conseil général, M. Patrick Devedjian, pose vendredi 17 septembre, la première pierre de 119 logements d’une résidence étudiante à Antony, au sein du quartier rénové Noyé Doré. Selon son communiqué de presse, 1 700 logements seraient « réalisés, en cours de réalisation ou en cours de montage ». La réalité des faits est toute autre : alors que la convention-cadre entre l’Etat et le Département, passée en 2008, prévoyait la création de 3 000 logements étudiants d’ici 2013, à ce jour, moins de 300 logements étudiants ont été réalisés. De plus, ces logements sont issus d’opérations antérieures, de 2006 à 2008. En 2010, seuls 267 logements sont...

    08 septembre 2010 : Communiqué d'un Conseiller régional Benoît Marquaille > Suite à une demande insistante de la Région île-de-France d’organiser une véritable table ronde avec tous les acteurs concernés par la démolition de la résidence universitaire d’Antony et suite au blocage des financements régionaux concernant...

    08 septembre 2010 : La Parisien > La Région et le Département renouent le dialogue Patrick Devedjian et Jean-Paul Huchon autour d’une même table. Il n’y a pas encore d’accord écrit mais la réunion de lundi soir à Châtenay-Malabry, la première depuis bien longtemps, aura au moins permis de renouer le dialogue entre le Conseil général UMP des Hauts-de-Seine et le Conseil régional socialiste sur l’épineux dossier du logement étudiant dans le département, et plus particulièrement sur l’avenir de la résidence universitaire d’Antony (RUA)...

    06 septembre 2010 : Communiqué de la Région Île-de-France > La Région s’oppose à toute nouvelle démolition Jean-Paul Huchon, Président du Conseil régional d’Ile-de-France et Emmanuelle Cosse Vice-présidente en charge du logement et de l’action foncière, se rendront ce soir à une réunion organisée au siège de la communauté d’agglomération des Hauts-de-Bièvre (CAHB) pour parler de l’avenir de la RUA d’Antony avec l’ensemble des financeurs...

    26 août 2010 : POLITIS > Les étudiants, ces gêneurs… ÉDUCATION : La plus grande cité universitaire de France, à Antony, est en pleine phase de démolition. Des collectifs de résidents dénoncent des choix politiques inadaptés et se mobilisent pour la réhabilitation des logements....

    25 août 2010 : Communiqué de presse (AARUA et le Collectif "Pour donner un avenir à la RUA"): LA RÉSIDENCE JEAN ZAY OU COMMENT DÉMOLIR À TOUT PRIX...
    La photo qui accuse Sur la photo ci-contre prise le 16 août, on distingue nettement une gaine en fibres ciment contenant de l’amiante. Comment alors ne pas avoir de doutes sur le désamiantage préalable du bâtiment C en cours de démolition depuis le 9 août ? Une situation qui ne manque pas de surprendre même si le rapport de la société SOCOTEC1 n’avait pas considéré la présence d’amiante comme...

    24 août 2010 : Nouvel Obs.com > La Région Ile de France contre la destruction de logements étudiants La démolition d'une partie de la résidence universitaire d'Antony a démarré cet été. La Région Ile de France s’insurge : la Communauté d’agglomération des Hauts-de-Bièvre (CAHB), a décidé d’entamer les travaux de démolition du...



    21 août 2010 : LETTRE d'un Conseiller Communautaire qui écrit au Président de la CAHB pour faire le constat "qu’aucune protection particulière n’est prise pour limiter la diffusion des poussières provenant d’un bâtiment que vous avez à plusieurs reprises annoncé comme contenant de l’amiante..."

    13 août 2010 : Le Parisien. La démolition de la cité u commence
    Les manifestants protestent, les bulldozers passent. La démolition du bâtiment C, l’emblème de la résidence universitaire d’Antony (RUA), une des plus importantes d’Europe, vient ...

    12 août 2010 : France2.fr > La cité U d'Antony en démolition
    La cité U d'Antony en démolitionLes travaux de démolition d'une partie de la Cité U Jean Zay d'Antony ont commencé début août Il s'agit d'une des plus grandes cité universitaires d'Europe avec 2.100 logements, la destruction concernant 819 d'entre eux...

    12 août 2010 : Dépêche d’AFP. Les travaux de démolition d'une partie de la cité U d'Antony ont débuté
    Les travaux de démolition d'une partie de la Cité U Jean Zay d'Antony, l'une des plus grandes d'Europe avec 2.100 logements, ont débuté cette semaine, a-t-on appris jeudi auprès de la Communauté d'agglomération des Hauts-de-Bièvre (CAHB), propriétaire du bâtiment. Les travaux de destruction, qui concernent quelque 819 chambres étudiantes situées dans le bâtiment C de la...

    11 août 2010 : « lettre ouverte au Président de la République »

    24 juillet 2010. Communiqué de presse : Le Groupe Front de Gauche & Alternatifs s’indigne du choix fait par la communauté d’agglomération des Hauts de Bièvre et du CROUS de Versailles d’engager- en ce mois de juillet- la démolition d’un bâtiment de la résidence universitaire d’Antony. Alors que la presse se fait l’écho, chaque jour de la pénurie de logements étudiants, particulièrement en...

    4 juillet 2010. Rejet de notre référé-suspension contre le permis de démolir par le Tribunal administratif de Cergy-Pontoise. Les recours continuent ...

    2 juillet 2010. La décision du Tribunal de Cergy Pontoise.

    26 Juin 2010. Succès de la manifestation pour dire " non à la spoliation de l'IUFM, de la RUA et des pavillons… " à Antony. Communiqué de presse.


     

    Signez la pétition. à télécharger et renvoyer par mail à amis.rua@hotmail.fr ou par courrier à AARUA 14, rue des Hautes Bièvres 92160 Antony.

    Juin. Des universitaires appellent à sauver la RUA voir http://sauvonslarua.toile-libre.org/

    Juin. L'association Les Amis de Jean Zay apporte son soutien. Cliquez sur la phrase.


    MEDIAS : On parle de la RUA sur le vote de deux milions d'euros que le Conseil Général des Hauts-de-Seine va donner à la CAHB pour la destruction du bâtiment C de la RUA

    10 mai 2010 :Mme Brigitte Gonthier-Maurin, sénatrice des Hauts-de-Seine, interpelle la ministre Valérie Pécresse. Par l'intermédiaire du CROUS gestionnaire des locaux, la CAHB a fait procéder à des centaines d'expulsions pour vider le bâtiment C, muré l'été dernier, et multiplie en ce moment les expulsions du bâtiment A et de ses 311 chambres. Elle lui demande s'il est acceptable de démolir la majeure partie du logement social étudiant à Antony, avec des méthodes précipitées et vécues parfois de manière violente par les étudiants, dans un contexte de crise du logement étudiant sans précédent.

    10 mai 2010 :Les élus UMP / NC des Hauts de Seine ont voté en Commission Permanente, ce jour, un budget de deux millions d'euros pour financer le début de la destruction de la Résidence Universitaire d'Antony (RUA). L'ensemble des élus de gauche, Parti Communiste, Parti Socialiste, Europe Ecologie-Les Verts ont voté contre. P. DEVEDJIAN fait la sourde oreille et ne lâche pas sa priorité : détruire la RUA, probablement au profit d'opérateurs immobiliers ! Les élus demandent l'arrêt de cette politique désastreuse.

    10 mai 2010 :Jean-Paul Huchon réagit : " Il n'est pas possible que la CAHB décide seule de l'avenir de cette résidence, qui regroupe plus de 2.000 places soit plus de 15% du logement social étudiant des académies d'Ile-de-France ".

    10 mai 2010 :Communiqué de presse du collectif "Pour donner un avenir à la RUA". Allerte générale et mobilisation juridique du collectif :
    - La Région Île-de-France s'est engagée dans le budget de 2009 à donner 20 millions d'Euros pour réhabiliter la Résidence Universitaire Jean Zay d'Antony, à condition qu'il n'y ait pas de destruction.
    - Le collectif " Pour donner un avenir à la RUA " a déposé un recours au Tribunal Administratif contre le transfert de propriété de l'Etat à la CAHB.
    - Aucune convention entre le Crous et la CAHB n'a été signée avant le transfert, comme l'imposait la loi.
    - Le Préfet des Hauts-de-Seine a signé l'arrêté de transfert alors qu'il n'était plus en poste dans le 92. Les destructions d'installations électriques, de lavabos et des escaliers intérieurs et extérieur, qui ont eu lieu un an avant l'autorisation de détruire, sont illégales.
    - Une autre solution est possible, porteuse de marchés importants à venir, comme cela est le cas dans toutes les autres résidences universitaires de France (voir l'exemple de Cachan): la réhabilitation avec mise aux normes du bâtiment C et des autres bâtiments de la résidence universitaire Jean Zay.

    IL FAUT EMPECHER CA !!

    Le plan ci-dessous est l'application du Protocole d'accord signé entre la CAHB, le CROUS et le Président du Conseil Générale du 92 Patrick Devedjian.

    Le permis de démolir a été signé le 26 mars et affiché sur les bâtiments concernés le 13 avril 2010.

    Voir le reportage photos du projet de destruction. Sous l'impulsion de Patrick Devedjian, la communauté d'agglomération des Hauts-de-Bièvre (avec des hommes politiques chargés de l'intérêt général ?) a décidé de mettre la main sur un bien public, le logement social étudiant d'Antony, pour le vendre à des promoteurs immobiliers : 9 ha sur les 11 ha. Combien cela va rapporter ? Peu importe l'expulsion des étudiants et la destruction d'une oeuvre architecturale remarquable d'Eugène Beaudoin.

    Inacceptable : les décisions d'expulsions reprennent pour "vider" encore plus de chambres de ses occupants.

    13 avril : affichage du permis de démolir sur le bâtiment C.

    26 mars 2010 :signature du permis de démolir du bâtiment C avec la crèche et le pavillon témoin.


    14 au 21 mars 2010 : La RUA a été présente dans la campagne des régionales. Consultez les positions des différentes listes.

    10 mars 2010 : Le Parisien, "la cité U en questions". L'ensemble des candidats à l'élection régionale réagissent pour défendre la rénovation de la RUA et l'arrêt du projet de destruction du bâtiment C... sauf André Santini, pour l'UMP, " réhabilite " en annonçant la démolition et la suppression de 800 chambres !

    21 décembre 2009 :Le Parisien, "La cité U s'invite dans le débat électoral". L'Etat a la responsabilité du logement social étudiant et donc de l'entretien et de l'avenir des résidences universitaires. Une fois de plus, Valérie Pécresse rejette les manquements passés de l'Etat sur la Région IDF. Facile. Valérie Pécresse soutient le projet de Patrick Devedjian et ses amis de faire une nouvelle opération immobilière sur les 5 ou 6 ha de la RUA dont les bâtiments seraient détruits. Une opération très juteuse. Comment peut-on défendre l'accaparement d'un bien public pour faire une opération privée servant l'intérêt de qui ?
    Voir notre réaction aux affirmations de Valérie Pécresse
    à la commission des finances de l'AN qui s'est tenue en Novembre.

    17 décembre 2009 : La Région engage 20 millions d'euros pour réhabiliter la résidence universitaire. Le Conseil régional demande depuis plusieurs années la rénovation de la cité universitaire d'Antony et s'oppose à sa destruction. Consultez le communiqué de presse de la Région.
    Pour Jean-Paul Huchon, " avec ce nouvel engagement financier de la Région, la CAHB et le département des Hauts-de-Seine n'ont plus de prétextes justifiant la destruction de cette résidence universitaire. Dans un moment où les besoins de logement pour les étudiants se chiffrent par plusieurs dizaines de milliers, il serait profondément choquant de voir des chambres détruites en Ile-de-France ".

    4 décembre 2009 : L'UNEF, l'Association des Amis de la RUA et le collectif pour donner un avenir à la RUA
    organisentune table ronde au sein de l'université Jussieu à Paris : Le logement social étudiant en Ile-de-France. Quel avenir pour la Résidence Universitaire d'Antony ?
    - Cliquez ici pour consulter l'invitation et les participants
    - Consultez le communiqué de presse : Réhabiliter la Résidence Universitaire d'Antony c'est nécessaire et c'est possible ! Avec 200 personnes, cette table ronde a rencontré un succès qui augure bien de l'avenir.

    15 novembre 2009 : Madame la Ministre peut-elle laisser détruire la moitié de la RUA, bien public, au profit d'une opération de promotion immobilière privée? Pour soutenir l'action du Collectif " pour donner un avenir à la RUA " adressez vous-même cette lettre à Madame Pécresse (cliquer ici pour la télécharger) ou remettez la à un membre du collectif.

    Envoi par courrier à madame la ministre :
       Madame Valérie PECRESSE,
       Ministre de l'Enseignement Supérieur et de la Recherche
       1 rue Descartes
       75231 Paris cedex 05 - France
    Envoi par
    mail : secretariat.ministre@recherche.gouv.fr avec copie pour info à amis.rua@hotmail.fr

    12 Novembre 2009 :Jean Paul Huchon, président de la région Ile de France, se déplace à la RUA pour rencontrer les étudiants et les défenseurs de la résidence. Avec Pascale Le Néouannic, conseillère régionale Ile de France, la discussion portera en particulier sur le budget nécessaire à la réhabilitation de la résidence.

    24 octobre 2009. Marianne :" la plus grande cité d'europe va disparaître". Il manque une seconde partie : "Voici pourquoi elle ne va pas disparaître ! "

    12 octobre 2009 :Jean-Luc Laurent à la Région IDF soutien financièrement la réhabilitation de la RUA.

    Et puis voici encore les nombreuses personnalités qui soutiennent la RUA.

    9 octobre 2009 : ALERTE, la communauté d'agglomération vote une délibération permettant la démolition de la moitié de la RUA !

                

    4 octobre 2009 :Le collectif "Pour donner un avenir à la Rua" réagit et exige le retrait du protocole. Aidez nous à nous faire entendre. Comment promouvoir le logement social étudiant autrement qu'en réhabilitant la RUA ? La Communauté d'Agglomération prend un bien public (+ de 5 hectares) au profit d'une opération immobilière très juteuse.

    18 septembre 2009 :Communiqué de presse : Non au permis de démolir 548 chambres étudiantes !
    A l’occasion de la réunion annuelle d’information organisée par la Communauté d’Agglomération des Hauts de Bièvre (CAHB - 92) à destination de tous les conseillers municipaux de chacune des villes membres qui s’est tenue le 17 septembre 2009 à Bourg-La-Reine, 150 membres du collectif « Pour donner un avenir à la RUA », de l’UNEF et du collectif des résidants « Sauvons Jean Zay » ont manifesté leur opposition au projet de démolition du bâtiment C (548 chambres) de la Résidence universitaire.....

    17 septembre 2009 :Communiqué de presse de Régis ROY-CHEVALIER, Maire de WISSOUS, Vice-président de la communauté Des Hauts de Bièvre. "Il est encore temps d’interrompre le projet de destructions de la résidence d’Antony. Je demande à la Communauté d’Agglomération Hauts de Bièvre et à son Président de suspendre ce choix et d’ouvrir dans les tous prochains jours, comme je l’avais déjà demandé, une table ronde....

    17 septembre 2009 : L'ensemble des conseillers municipaux des 7 villes de la CAHB se sont réunis ce jeudi 17 septembre à Bourg-la Reine au théâtre de l'Agoreine 63 bis du Maréchal Joffre. Le collectif « Pour donner un avenir à la RUA », composé d’élus, associations, résidants de la RUA, et des organisations étudiantes, va remettre symboliquement des diplômes aux élus de la CAHB. Il s’agit de voir comment ils assument la démolition de 548 chambres du bâtiment C après celle des 400 chambres du bâtiment B en 1986.
    Diplômes du parfaitdémolisseur / défenseur du patrimoine social étudiant
    Lien vers le fac similé des diplômes

    Ils en parlent :
    Le MoDem d'Antony
    Les Verts du 92
    Union pour Antony
    Antony Plus

                   
                    Architecture d'Eugène Beaudoin, grand prix de Rome en 1928.

    10 septembre 2009 : Article dans le Figaro : Logement : Jeudi Noir lance un appel.
    association Jeudi Noir a appelé jeudi la ministre de l'Enseignement supérieur, Valérie Pécresse, et le secrétaire d'Etat chargé du logement, Benoît Apparu, à prendre des mesures urgentes pour répondre aux besoins de logements des étudiants....

    30 Août 2009 : Après les mauvais coups de l'été, mobilisons-nous.
    Les mois à venir vont être décisifs. Agissez avec nous, contactez-nous
    Le bâtiment C ne doit pas être détruit. Nous voulons des financements pour une réhabilitation de la RUA, pas pour sa destruction. L'Etat doit contribuer avec la région Ile-de-France à donner un avenir à la plus grande résidence de France (16% du logement social étudiant en IdF). Un autre projet est possible La RUA a un rôle unique en France et au-delà. C'est une résidence à vocation régionale (comme l'a noté le député UMP Jean Paul Anciaux). Placée au carrefour de moyens de transports vers Paris, Orsay, Créteil, elle a une vocation internationale aussi, que nous souhaitons voir poursuivie. Elle doit être réhabilitée pour en faire un pôle universitaire dynamique et ouvert, permettant aux étudiants avec de faibles revenus de mener à bien leurs études et aux solidarités de se développer avec les autres citoyens.
    Participez aux actions à venir dès septembre en contactant des membres du collectif "donner un avenir à la RUA" : amis.rua@hotmail. fr

    27 Août 2009. LE MONDE Logement étudiant : le plan de rattrapage ne suffit toujours pas
    Petites annonces, agences, sites Internet. Toutes les pistes sont ouvertes pour les 2,2 millions d'étudiants en quête d'un logement. Le parc public reste trop étroit, car l'Etat peine toujours à tenir les objectifs de son plan de rattrapage en la matière. En 2004, le premier rapport du député UMP Jean-Paul Anciaux prévoyait la création de 5 000 nouveaux logements étudiants par an et la rénovation de 7 000 d'ici à 2014. Selon le Centre national des oeuvres universitaires et sociales (Cnous), à mi-parcours, l'Etat n'a créé "que" 11 500 chambres sur les 25 000 prévues et en a rénové 23 000 sur 35 000, ces cinq dernières années. A partir du 1er septembre, ce sont donc 163 000 chambres qui seront mises à disposition par les Crous. A peine assez pour loger le tiers des boursiers...

    Escalier de Jean Prouvé    

    26 Août 2009 : Lettre de Brigitte GONTHIER-MAURIN à Mme Valérie Pécresse Ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche.
    Madame la Ministre, C’est avec la plus grande inquiétude que je m’adresse à vous. En effet, les évènements survenus récemment à la Résidence Universitaire d’Antony m’apparaissent particulièrement préoccupants. Comme vous le savez, la RUA représente 16% du logement social étudiant en Ile-de-France, dans un contexte par ailleurs difficile d’accès à un logement décent pour nombre d’étudiants franciliens. Après l’évacuation pour destruction du bâtiment B en 1986...

    5 août 2009: Communiqué AARUA : Des expulsions en guise de réhabilitation !
    Depuis la fin du mois de juillet, en pleine période de vacances, des changements de serrure se sont multipliés à la Résidence Universitaire Jean Zay d'Antony (RUA) pour contraindre des résidants à partir. Le directeur de la RUA et le CROUS affirment qu'il s'agirait de résidents non réadmis, (il reste à vérifier pourquoi ) et ne justifie en rien de telles méthodes : entrée interdite par le changement de serrure, effets personnels vidés de la chambre et mis dans des sacs poubelles puis stockés sans inventaire permettant un recours possible en cas de perte ou de vol d'objets lors de la saisie, appel à la police, le tout sans huissier assermenté pour ce type de procédure. Les résidants se retrouvent seuls sans logement, sans leurs travaux universitaires en cours, ordinateurs confisqués, parfois sans leurs médicaments, choqués psychologiquement...

    Début Août : deux documents importants mis en ligne par l'AARUA,
    Le rapport de la Socotec de 2008 Evaluation de l'état des locaux de la RUA.
    Une lettre du directeur du CNOUS de juin 2003 : Note du directeur du CNOUS aux directeurs de CROUS sur leur responsabilité en cas d'expulsion d'étudiants logés en résidence universitaire.

    30 Juillet 2009 - AFP
    Des étudiants dénoncent les conditions de leur expulsion de la cité U d'Antony

    Les étudiants mis à la rue du jour au lendemain : changement de serrure, chambres vidées dans des sacs poubelles pendant l'absence des étudiants. L'administration fait les basses besognes sans scrupule.

    26 juillet 2009
    Remarquable ! Un petit film de près de 5 minutes a été réalisé par le Collectif Sauvons Jean Zay
    avec le reportage de Tara Schlegel sur radio France Culture et diffusé le 17 juillet à 7h30. Ce film est remarquable par sa concision et son efficacité. Bravo à ce travail ! Allez voir

    Le site des étudiants mobilisés contre l'impensable : la destruction de leurs logements.

    Sauvons la Résidence Universitaire Jean Zay à Antony
    La RUA, avec ses 2500 chambres, représente 16% du logement social étudiant sur l'Ile de France. Nous nous opposons à la destruction annoncée comme "première étape" du bâtiment C, avec ses 550 chambres et son école maternelle de 36 enfants. Selon des rapports d'experts, le bâtiment est dans un bon état. Venez nous soutenir dans notre lutte, car elle concerne tous les étudiants, tous les amis, parents ou futurs parents d'étudiants, et tous ceux qui pensent que le bien commun doit rester commun.

    http://sauvonsjeanzay.blogspot.com

     

          

    AFP - Mardi 14 juillet 2009
    Cité-U d'Antony: 28 personnalités politiques signent l'appel de l'Unef
    Vingt-huit hommes et femmes politiques ont signé l'appel lancé par l'Union nationale des étudiants de France (Unef) à "sauver la cité-U d'Antony" (Hauts-de-Seine), Jean-Zay, dont un bâtiment doit être détruit, a-t-on appris lundi auprès de l'Unef.

    Parmi les signataires figurent l'ancien Premier ministre socialiste Lionel Jospin, qui a résidé à Jean-Zay, Marie-George Buffet, secrétaire nationale du Parti communiste français, Jean Luc Mélenchon, président du Parti de Gauche, et Benoît Hamon, porte-parole du Parti socialiste.

    Dans cet appel, l'Unef appelle "l'Etat et les collectivités concernées à prendre leurs responsabilités en mobilisant tous les moyens nécessaires à la réhabilitation" du bâtiment.
    "Nous n'acceptons pas que la RUA (résidence universitaire d'Antony) soit détruite, car la pénurie de logements sociaux étudiants est réelle dans la région", ajoute l'Unef.
    Parallèlement à cet appel, "une pétition sera remise à Valérie Pécresse, ministre de l'Enseignement supérieur", a indiqué à l'AFP Karl Stoeckel, responsable des questions sociales à l'Unef, en dénonçant le "silence assourdissant" de la ministre sur le sort de Jean-Zay.
    La Communauté d'agglomérations des Hauts-de-Bièvre, propriétaire de la résidence, et le conseil général des Hauts-de-Seine, dirigés par l'UMP, ont confirmé le 1er juillet la destruction programmée du bâtiment C de la "cité U" d'Antony (548 logements), en rappelant leur engagement de reconstruire 20% de logements supplémentaires.
    Construite dans les années 50, la résidence universitaire Jean-Zay d'Antony est l'une des plus grandes d'Europe, avec 2.100 chambres.

    Voir suite des actualités.

     

     

    personnes ont vu ce site depuis sa création en mars 2006